FRADIF : LES RADIOS ASSOCIATIVES PARISIENNES NE VEULENT PAS MOURIR !

COMMUNIQUE DE PRESSE du 1er OCTOBRE 2006

La FRAdIF/Fédération des radios associatives d’Ile-de-France tient à exprimer sa totale réprobation à l’égard des propositions de modification du plan de fréquences présentées aux opérateurs radio, le 21 septembre dernier, par la direction des technologies du CSA.

Les conséquences de ce projet de réaménagement risquent d’être désastreuses pour les radios associatives non commerciales de la région parisienne. En effet, les services du CSA envisagent rien moins que la diminution drastique de la puissance d’émission (1 KW au lieu de 4 KW), afin de dégager de nouvelles fréquences en grande périphérie. Ces dernières seraient alors convoitées, très essentiellement, par les réseaux nationaux, qui entendent améliorer leur couverture du bassin parisien.

Veut-on la disparition d’acteurs radiophoniques que la loi du 1er août 2000 a investi d’une "mission de communication sociale de proximité" ? Car une telle mise en place du plan FM 2006 en Ile-de-France équivaudrait à une perte importante (jusqu’à 35%) de leur audience potentielle et, par voie de
conséquence, de leurs auditeurs-auditrices réel-le-s.

Les radios de catégorie A attendent, au contraire, de l’instance de régulation, un renforcement de la présence associative sur la bande FM parisienne et francilienne, notamment par la garantie- écrite, désormais- de l’attibution d’un minimum de 25 % des fréquences qui s’y trouvent disponibles.

La FRAdIF demande donc au Président du CSA, Dominique Baudis, ainsi qu’à Marie-Laure Denis, conseillère en charge du groupe radio, une audience dans délais les plus adaptés à l’urgence de la situation. Elle compte sur la vigilance de ces responsables qui, jusqu’à ce jour, se sont toujours déclarés garants d’une présence significative des acteurs associatifs dans un paysage radiophonique régulé et harmonieux.

Contact presse :
Jean-Michel SAUVAGE
président FRAdIF
T. + 33 1 48 18 00 18
P. + 33 6 07 03 29 09
F. + 33 1 48 18 07 35
jean-michel.sauvage@vivrefm.com


Radio soutenue par la ville de saulx les chartreux / le conseil general de l'essonne
© copyright L@SSOCIATION 2000 - 2017