PARTENARIATS
vendredi 21 avril 2017
Gentleman’s Dub Club + warm up Roots Access "Round 1"

Au Rack’Am (Brétigny/Orge-91), dès 20h30, 7,50/11/12/14€


samedi 22 avril 2017
Dub Station #57 : King Shiloh Sound System ft Lyrical Benjie & Sist Omolo

Au Trabendo (Paris 19e), de 23h à 6h, 22€


dimanche 23 avril 2017
Akae Beka en concert ! + warm up Roots Access "Round 2"

Au Rack’Am (Brétigny/Orge-91), dès 18h30, 7,50/11/12/14€


samedi 29 avril 2017
Festival Palmipède #1 : Joe Pilgrim & The Ligerians !

A la MJC de Palaiseau (91), dès 20h, 15/10€ par soir, pass 2 jours : 20/25€


mardi 16 juin 2015

Cocoa Tea + Shaman Culture & GreenLeaf Sound

Retrouvez le mardi 16 juin prochain a la maroquinerie, Cocoa Tea, Shaman Culture & GreenLeaf Sound !

Cocoa Tea

Cocoa Tea est né en 1959 en Jamaïque, à Rocky Point. De son vrai nom Calvin Scott, il apprend le chant dans la chorale de l’église de son village. Il enregistre son premier single « Searching in the hills », en 1974, sous son véritable nom, mais ne rencontre pas le succès. Il émigre alors tenter sa chance à Kingston. Il trouve son pseudo et rencontre le producteur Junjo Lawes. Ce dernier produit les singles « Rocking Dolly », « I Lost My Sonia », « Informer » et « Can’t Stop Cocoa Tea  » qui sont autant de succès et qui installe l’artiste en haut des charts dancehall de Jamaïque. Il produit également en 1985 le premier album de Cocoa Tea, « Weh dem a go do… Can’t stop Coco Tea » qui compile tous les premiers succès de l’artiste.
Cocoa Tea travaille ensuite à Waterhouse avec King Jammys qui produit les deux gros succès « Tune In » et « Settle Down » ainsi que son second album en 1986 « The Marshall » et son troisième en 1987 « Come Again ». En 1989, il s’associe à Shabba Ranks et Home T, pour sortir un wicked « Pirate’s Anthem » issu de l’album « Holding on ».
Mais le plus gros succès de Cocoa Tea est sans aucun doute « Riker’s Island », sorti en 1991. Confirmant que c’est un artiste engagé son single antiguerre d’Irak « No Blood for oil » est censuré en Jamaïque. Il en va de même pour « Oil Ting ».
Il s’associe ensuite avec Cutty Ranks pour sortir « Another One for the road ». il travaille également avec les producteurs Fatiss Burell et son label X-Terminator sur le titre « Good Life » mais également sur « Israel King », Bobby Digital pour le terrible single « Holy Mount Zion ». c’est d’ailleurs ce dernier titre qui donnera son nom à un album produit par Motown (les puristes de Soul Music comprendront l’honneur) en 1997.
Il continue depuis à enregistrer des singles et poser sur des riddims tels que le « real rock », le « heavenless », le « hot milk », le « sleng teng », le « stalag », le peanie peanie » ou encore le « Revolution » et le « Solomon »… Cocoa Tea est un artiste rare dont il faut guetter la prochaine tournée.

http://www.reggae.fr/artiste-biographie/159_Cocoa-Tea.html

Shaman Culture

Release Party Album "100 États d’âme"

Groupe de Reggae originaire de Gif sur Yvette (91), Shaman Culture incarne la force du collectif et naît avant tout de l’amitié qui lie les uns et les autres. Passionnés de roots et new roots, les membres de Shaman Culture, d’origines et d’influences diverses, métissent leur musique. C’est un collectif qui évolue avec son temps et s’adapte en défendant des valeurs qui lui sont chères telles que l’éducation, la paix, l’écologie. Shaman Culture s’engage tant que possible contre l’injustice ou le racisme dans cette société prônant le matérialisme, l’individualisme et la consommation.

Les premières répétitions du groupe remontent à 2008, entre la ‘Maison du Mail’ et la MJC de la ville de Gif sur Yvette (91). Arrivé à maturité et après avoir croisé la route de nombreux artistes, le groupe sort en 2010 son premier album autoproduit « Tchimbé Raid ». On y retrouve les participations d’Original Tonkar, Bibzo, Lyricson et Dub Inc.. Tous ayant rapidement reconnu les qualités et savoir-faire du groupe dans le domaine du reggae. Les chanteurs Rojah B et Lyricson ont d’ailleurs choisi d‘être backés par Shaman Culture .

Pour ce deuxième album, Shaman Culture chronique notre réalité et évoque divers sujets, de la politique à la monoparentalité en passant par les médias, l’importance de croire en ses rêves autant que le besoin de lucidité. Le groupe a ici particulièrement soigné ses « 100 Etats d’Âme » et mis les petits plats dans les grands, invitant notamment Diabolo (harmoniciste de Johnny Hallyday) le temps d’un morceau, une section de quatre soufflants dont Pierre Chabrel au trombone (présent sur trois titres de l’album). On trouve également au tracklisting les chanteurs Kateb et Rojah B avec qui le groupe a une complicité évidente. Et enfin, Shaman Culture s’est fait plaisir en invitant Dj Bastos sur un titre, venu poser de redoutables scratchs. A force de travail acharné et de rencontres, Shaman Culture se développe à une vitesse rare et s’impose aujourd’hui en révélation à suivre dans le reggae francophone.

Shaman Culture sillonne les routes de France depuis huit années avec toujours plus d’énergie festive, une envie perpétuelle de rencontrer, d’échanger, d’apprendre et de semer les bonnes graines pour les générations futures. Les sept musiciens et leur ingénieur du son proposent des concerts aux influences clairement marquées : Reggae, Rock, Dub, d’une efficacité imparable auprès d’un large public et offrant de réels moments de partage dans toutes les villes où ils se produisent.

C’est au fil du temps que Shaman Culture acquiert, avec motivation et passion, un public de fidèles mais aussi la reconnaissance des aînés dans le monde du reggae actuel. La formation a collaboré avec différents artistes, d’horizons variés, à l’image de Dub Inc., Lyricson, Ijahman Levi, Dubamix, Chek Tidiane Seck, Kaabi kouyaté, Ej Von Lyrics, Denise King, Boney Fields, Rojah BShaman Culture a aujourd’hui plus de deux cents concerts à son actif dans toute la France. Le groupe a eu l’occasion de se produire dans de belles salles parisiennes comme la Cigale, le New Morning ou le Trabendo, sans compter les souvenirs de province lors de concerts à Victoire II, au Rail Théatre, au 4 Sans, au parc des expos de Morlaix ou à de nombreux festivals comme Les percussions du monde, La tour prend l’air, Le grand Bastringue, Garance Reggae Festival… Shaman Culture présente en cette année 2015 son deuxième album et a déjà autoproduit un maxi, un album et un EP (Gwadasham/Believe). Vous pourrez retrouver le groupe prochainement en tournée dans toute la France.

http://www.shaman-culture.com/

http://www.iwelcom.tv/reggae-dancehall-dub/shaman-culture/shaman-culture-100-etats-dame-2015/

GreenLeaf Sound

Fondé en 2002 par 2 frères, Selecta Nouma et Izone, très vite l’équipe se retrouve à tourner dans l’hexagone avec des artistes et sound systems de renommée Internationale (Buju Banton, Alborosie, Steel Pulse, Demarco, Blacko, Raggasonic, Tairo, Sentinel, PowPow Movement...)

https://twitter.com/greenleafsound1

https://www.facebook.com/greenleafsound

FB EVENTS => https://www.facebook.com/events/1588068948114449/?hc_location=ufi



Radio soutenue par la ville de saulx les chartreux le conseil general de l'essonne
© copyright L@SSOCIATION 2000 - 2017