PARTENARIATS

lundi 31 mai 2010

Mahmoud Ahmed & Alèmayèhu Eshèté + Badume’s Band

Le lundi 31 mai à partir de 20h au Centre Paul Bailliart (Massy 91)
+Warm Up Soul Brothers

http://www.paulbailliart.com/

Mahmoud Ahmed

Figure de proue du Swinging Addis, âge d’or de la musique moderne éthiopienne, le chanteur Mahmoud Ahmed a connu un destin hors du commun. Cireur de chaussures puis garçon à tout faire dans un night-club, il est propulsé sur le devant de la scène presque par hasard, en remplaçant au pied levé un chanteur de l’Imperial Body Guard Ensemble au début des années 60. Depuis, cet entertainer à la voix de crooner a enchaîné les succès, dont l’inaltérable joyau "Erè Mèla Mèla".

Alèmayèhu Eshèté

Apparu au début des années 60, Alémayèhu Eshèté va vite devenir l’une des icônes de l’effervescence éthiopienne, emblématique de cette si particulière façon de swinguer. Elevé aux leçons de Nat King Cole, formé comme la plupart à l’école des big bands (en l’occurrence celui de la police), cet organiste et chanteur mi-crooner mi-shouter sera ainsi comparé aussi bien à Elvis Presley qu’à James Brown. Comme ce dernier, ce prolixe compositeur va diriger de nombreux orchestres et beaucoup enregistrer pour Amha Records, des faces qui vont du r’n’b le plus décapant à la pop la plus sucrée, du rock infusé de rythmes traditionnels à une soul gorgée de mots d’amour, avec un soupçon de blues rauque entre les lignes. Une décoction imparable, comme les deux volumes qui lui sont dédiés dans l’essentielle série "Ethiopiques".

Badume’s Band

Formation bretonne d’une dizaine de musiciens, le Badume’s Band s’attache à reprendre et réinventer le répertoire du "Swinging Addis", décade explosive où la jeunesse éthiopienne s’émancipait sur fond de métissages et innovations soul. Il accompagne Alémayèhu Eshèté et Mahmoud Ahmed pour le projet "Ethiopiques".



Radio soutenue par la ville de saulx les chartreux le conseil general de l'essonne
© copyright L@SSOCIATION 2000 - 2017