Report RMP : Capleton au Cabaret Sauvage

Le rendez-vous était donné par Mediacom au Cabaret Sauvage ce mardi soir, et il ne fallait pas le manquer. En effet, l’invité était bien plus qu’un simple invité. Nous parlons ici d’un homme qui a la maitrise du feu : Capleton.

A 47 ans le King Shango nous a montré qu’il n’avait rien perdu de son talent, au contraire. Il ne s’est pas fait attendre et est arrivé sur scène avec la ferme intention de nous faire vibrer. Et quoi de mieux pour commencer que le titre “That Day Will Come” ce classique parmi les classiques que tout bon amateur de new roots reggae se doit de connaître ?

Le publique était conquis d’avance. Un Cabaret Sauvage rempli, plein, un Cabaret vivant et saturé en énergie positive. Moi même je l’avais rarement vu sous une telle euphorie. Et pour cause, Capleton ne tenait pas en place, pas une seule seconde. Difficile à capter pour n’importe quelle photographe, hier soir il était maitre d’orchestre des briquets et autres téléphones portable. Le public a passé la moitié de son temps avec les deux mains en l’air. Mieux qu’un cours de fitness ou de zumba, il a enflammé la salle. Ceux qui doutent encore de la qualité des prestations scéniques du “Fayaman” ont eu plus qu’un élément de réponse ce mardi soir à Paris. Non seulement l’artiste chante ses chansons du début à la fin mais il les vit et les interprète avec une telle passion qu’il était impossible de rester stoïque devant ce show de haute voltige.

Oui Capleton a survolé le sujet, oui il a mis tout me monde d’accord avec ses hits “Jah Jah City”, "Raggy Road", "Acres", “Mi Deh Yah”, "Good In Her Clothes", “Or Wha” ou encore “Consuming”. Tout y est passé, il ne manquait rien. Aucune époque de sa carrière n’a été mise de côté.

Dans la salle j’ai croisé plusieurs amis qui m’ont confirmé que c’était le meilleur show de Capleton qu’ils avaient vu jusqu’à présent. Et pourtant, la dernière venu du show man sur la capitale ne remonte pas à si longtemps que ça. Je pense qu’il a lui même pris du bon temps pendant ce concert. Il l’a d’ailleurs dit en fin de représentation et je crois que c’était vraiment sincère de sa part.

Encore une belle soirée de réussie dans ce nouveau temple du reggae parisien qui n’a pas fini de recevoir le meilleur du reggae international et notamment ses artistes jamaïcains. Restez connectez sur notre site internet, nous avons encore de belles surprises à partager.

L’Aborigène

INFOS
Radio Mille Pattes célèbre : 20 ans sur la FM !
Reggae Sundance 2016
Jeu Concours : Rototom 2016
Rototom 2016
Les photos de l’été 2016 (Rototom etc..) + fly
Le festival Zion Garden #6 sur Radio Mille Pattes !

Retrouvez notre équipe en direct de Bagnols/Cèze sur les ondes de Radio Mille Pattes !

Radio Mille Pattes au Dub Camp Festival !

Radio Mille Pattes vous propose une retransmission des live du festival !

Playlist nouveautés à découvrir sur Radio Mille Pattes !

Découvrez les dernières nouveautés sur les ondes de Radio Mille Pattes !

Le Festival Zion d’Hiver #5 sur les ondes de Radio Mille Pattes !

Retrouvez la diffusion des concert du Zion d’Hiver#5 le 4 et 5 mars 2016 en direct sur nos ones !

Report RMP : Anthony B a la Maroquinerie

0 | 10


Radio soutenue par la ville de saulx les chartreux / le conseil general de l'essonne
© copyright L@SSOCIATION 2000 - 2017