Report RMP : Collie Buddz au Trabendo

Le rendez-vous était pris ce mardi 24 février dernier sur la capitale dans la prestigieuse salle du Trabendo à la porte de la Villette. Nous étions tous réunis pour recevoir comme il se doit le meilleur représentant musical des iles des Bermudes : Collie Buddz.
Revenons un peu sur cette prestation qui a laissé des nombreux souvenirs dans la tête de beaucoup de convives présents ce soir la. C’était un show que l’on peut placer entre joie de vivre et apologie de la « plante verte » sur fond sonores roots et reggae. Comme toujours il a su nous transmettre son énergie et le public ne s’y est pas trompé.

Une fois de plus et parce qu’apparemment on ne change pas une équipe qui gagne, c’est Reeko du Soul Stereo Sound System qui a assuré la première partie du show. Les gens sont arrivés tôt pour ce concert. Le warm up était à demi teinte. Une toute petit partie du public dansait devant le selecta malgré une bonne sélection de disques et le reste s’efforçait de trouver une place et s’installer dans les allées et couloirs du Trabendo. C’est une salle que je trouve atypique personnellement et c’est toujours un plaisir pour moi de m’y rendre car où que l’on soit placé on distingue clairement la scène et tout ce qui se passe devant nous. Le show pouvait finalement commencé même si à la chute des lumières la salle n’était pas complément remplie.
Tant pis, le concert est bel et bien lancé. C’est un backing band dans la plus simple des formations qui s’est d’abord présenté devant nous : guitare, basse, batterie, clavier et une magnifique choriste. What else ? Collie Buddz me direz-vous, et bien oui. Et il ne sait pas fait attendre. Et quoi de mieux que le morceau « What a feeling » pour débuter le show ? Logique !

C’était un choix judicieux qu’il a su partager avec le public. C’est un artiste que je trouve très communicatif de part son sourire. Je n’ai quasiment aucune photos sans un big smile et pour rester dans le thème il poursuit avec le titre « I feel So Good ». C’est un type qui se sent bien, ça se voit sur scène et ça s’entend sur dans sa musique. Une rythmique toujours très reggae, new roots qui sonne bien avec l’esprit du personnage. Il est rayonnant. Son backing band l’est tout autant d’ailleurs : simple et efficace. Le public le sent bien et le lui rend bien, c’est étonnant de voir un tel contraste avec le dernier concert d’Etana & Michael Rose au Cabaret Sauvage trois semaines plus tôt seulement. Non pas que leurs présentations manquaient de talent et d’énergie mais plutôt parce que la foule semblait impassible et froide devant les deux jamaïcains. Et pourtant musicalement et vocalement nous ne pouvions rien reprocher du savoir-faire de ces deux la.

Mais revenons à notre sujet et à un thème de prédilection de notre artiste des iles. Il y a un sujet pour lequel il a un fort intérêt. Je parle évidemment de la ganja. C’est apparemment un grand adepte et consommateur de weed ou marijuana cela dépend du nom que chacun lui donne comme il le chante dans la reprise de « Legalize It » de Peter Tosh reprise qu’il a bien interprété. On a aussi eu le droit à « Sensimillia », « Smoke the weed » (son featuring avec Snoop Dogg) ou encore « High grade ». Bref, il a fait la promotion de la weed sous toutes ses coutures et sous toutes ses formes. Les massives étaient bien évidemment réceptifs à tous ces sujets la et l’ambiance de la salle était à l’image du show qui nous nous a été offert. Nous attentions les « special guest » de pieds ferme comme était marqué sur l’affiche du concert mais il n’en était rien. Notons néanmoins qu’il a fait intervenir sa choriste dans son show pour interpréter « Wait in vain » de Bob Marley sur lequel il a enchaîné pour chanter « Gimme love ». Très beau moment de douceur qui marque aussi le début de l’arrivée de tous ses hits songs dans ce show et pour lui ce n’est pas ça qui manque. Rappelons que c’est lui l’auteur de « Come around » dont les lyrics sont maintes et maintes fois reprises dans les couplets de nombreux artistes internationaux. C’est aussi ça qui témoigne de la renommée d’un artiste et de l’aura qu’il peut avoir sur ses homologues.

Une fois de plus Collie Buddz a encore prouvé qu’il est bel et bien un artiste majeur de la scène reggae internationale. Il s’est passé un évènement assez rare pour le souligner et le relever. L’artiste a choisi son morceau « Moving on » pour son final et quitter la scène. Il a bien sur eu le droit à un rappel fourni et chaleureux. Il y a un titre qu’il n’avait toujours pas fait et que tout le public attendait. Quand il demande au public de montrer son troisième doigt pour invectiver tous les détracteurs qui essayent de nous pourrir la vie, on sait tout de suite qu’il va chanter « Blind to you ». A la fin du morceau il fait monter un jeune homme du public sur scène, lui demande comment il s’appelle, lui demande ensuite si il connaît la chanson et la c’est l’euphorie. Non seulement le mec connaissait le lyrics mais il l’a aussi correctement chanté : c’était génial ! La salle était en extase. Belle performance. Il y a tout eu dans ce show, de la justesse, du cœur, de l’échange et tout ça mélangé donne une prestation réussie et solide à ce passage dans la capitale. Il y a eu pas moins de trois rappels que l’artiste tous accepté et pour mon plaisir personnel je tenais à noter qu’il a même interprété le titre « Panty », un morceau dancehall sortit chez Massive B il y a déjà quelques années. Il y a eu de tout. C’est un artiste complet. Certain dirons que techniquement et vocalement ce n’était pas parfait mais pour tout le reste et la vibe qu’il a donné on ne lui en tiendra surtout pas rigueur.
Merci Cartel Concerts ...
L’Aborigène

INFOS
Radio Mille Pattes célèbre : 20 ans sur la FM !
Reggae Sundance 2016
Jeu Concours : Rototom 2016
Rototom 2016
Les photos de l’été 2016 (Rototom etc..) + fly
Le festival Zion Garden #6 sur Radio Mille Pattes !

Retrouvez notre équipe en direct de Bagnols/Cèze sur les ondes de Radio Mille Pattes !

Radio Mille Pattes au Dub Camp Festival !

Radio Mille Pattes vous propose une retransmission des live du festival !

Playlist nouveautés à découvrir sur Radio Mille Pattes !

Découvrez les dernières nouveautés sur les ondes de Radio Mille Pattes !

Le Festival Zion d’Hiver #5 sur les ondes de Radio Mille Pattes !

Retrouvez la diffusion des concert du Zion d’Hiver#5 le 4 et 5 mars 2016 en direct sur nos ones !

Report RMP : Anthony B a la Maroquinerie

0 | 10


Radio soutenue par la ville de saulx les chartreux / le conseil general de l'essonne
© copyright L@SSOCIATION 2000 - 2017