PARTENARIATS

samedi 14 décembre 2013

Yanis Odua en concert ! 1ère partie : Natty Jean

Samedi 14 décembre dès 20h30
Au Rack’Am (Brétigny/Orge - 91)

Yaniss Odua

Cinq ans après son dernier album et son hymne "La Caraïbe", YYaniss Odua, personnage central du reggae français est enfin de retour ! Son opus "Moment Idéal" est un véritable bijou destiné à réchauffer les cœurs, à enflammer les dancefloors, à partager de "good vibes".
Ses choix artistiques ont été régulièrement couronnés de succès et les duos auxquels il a participé sur les albums de Tiken Jah Fakoly ou Ky-Mani Marley ont prouvé que le message de Yaniss Odua fédère, quels que soient les origines, les styles ou les publics.

Mais c’est sur scène que l’on se rend compte à quel point Yaniss Odua est un phénomène. Issu de l’école des Sounds Systems qu’il a côtoyée dès son plus jeune âge, il transcende véritablement toutes ses performances. Avec plus de 600 concerts à son actif, il séduit son public à chacune de ses prestations grâce à l’énergie qu’il dégage et la générosité dont il fait preuve.

Yaniss Odua fête ses 20 ans de carrière et signe son come-back avec un album qu’il a préparé entre la Jamaïque et la France aux côtés du légendaire Clive Hunt (Jimmy Cliff, Alpha Blondy, Rolling Stones, Grace Jones...) et qui s’annonce d’ores et déjà comme LA sortie Reggae qu’il ne faudra pas rater en 2013  !! Douze titres éclectiques (dont le déjà célèbre "Rouge, Jaune, Vert"), tous produits avec passion, sincérité, et d’une qualité rare qui explorent la réalité de notre société dans sa diversité et sa recherche d’unité. "Moment idéal", une vraie claque musicale comme on en ressent que trop rarement.

Album "Moment Idéal" (Caan Dun Records)

www.facebook.com/yanissodua


1ère partie
 : Natty Jean

Repéré par le "crew" Danakil puis par le célèbre producteur de reggae Manjul, Natty Jean mêle avec polyvalence et originalité le rap aux influences africaines, jamaïcaines et américaines.
Loin des clichés misérabilistes trop souvent véhiculés dans les pays occidentaux, son album "Santa Yalla" offre un panorama de l’état de la jeunesse ouest-africaine, de ses préoccupations, de ses rêves, et de son ouverture sur le monde. Ce premier album, chanté en wolof, anglais et français, marque le début d’une carrière prometteuse et un renouveau certain de la scène reggae africaine.

Album "Santa Yalla" (Manjul Music/ Baco Records)
www.facebook.com/natty.jean





Radio soutenue par la ville de saulx les chartreux le conseil general de l'essonne
© copyright L@SSOCIATION 2000 - 2017